Pourquoi le moteur consomme-t-il une quantité anormale d’eau ?

Si le moteur d’un véhicule automobile consomme une quantité anormalement importante d’eau de refroidissement, il y a généralement un défaut. Si l’eau de refroidissement ne s’écoule pas visiblement par une fuite dans le système de refroidissement, la cause peut être un joint de culasse défectueux. Dans ce cas, l’eau de refroidissement pénètre dans les zones du moteur qui ne font pas partie du système de refroidissement et est parfois vaporisée pendant le processus de combustion. Dans ce contexte, les experts parlent couramment du moteur qui “tire l’eau”.

Le moteur consomme de l’eau – le joint de culasse est défectueux ?

Si le moteur aspire de l’eau, il peut y avoir un défaut dans le joint de culasse. Ce joint est monté entre le carter et la culasse du moteur à combustion. Il scelle entre autres les canaux d’huile moteur et d’eau de refroidissement. Comme le joint de culasse est exposé à une contrainte thermique constante, il s’use avec le temps. Cela peut se remarquer, par exemple, par la formation de fissures dans le matériau. Si le joint est défectueux, les fluides du moteur peuvent se mélanger ou pénétrer dans le carter. Dans ce cas, l’eau de refroidissement pénètre souvent dans des zones situées en dehors du circuit de refroidissement, par exemple le circuit d’huile ou les chambres de combustion. Dans ce dernier cas, l’eau de refroidissement s’évapore pendant le processus de combustion et est expulsée avec les gaz d’échappement par le système d’échappement. Vous pouvez parfois facilement le reconnaître à la vapeur blanche qui s’échappe du pot d’échappement.

Même dans le cadre de l’achat d’une voiture d’occasion, il est souvent conseillé d’y faire attention lors d’un essai de conduite. En cas de dégagement important de vapeur, vous devez couper le moteur pour des raisons de sécurité et faire remorquer la voiture jusqu’à un garage ou appeler un service de dépannage. Un joint de culasse défectueux peut également provoquer un mélange d’eau de refroidissement et d’huile moteur. L’eau de refroidissement présente souvent une décoloration brunâtre ou il y a des composants aqueux dans l’huile moteur. Ce n’est pas la seule raison pour laquelle vous devez vérifier vous-même de temps en temps l’état de l’eau de refroidissement et de l’huile moteur. Les signes d’un joint de culasse défectueux ne doivent jamais être pris à la légère, car le moteur peut être gravement endommagé s’il continue à tourner avec un joint défectueux. Vous devez faire remplacer un joint de culasse défectueux dans un atelier spécialisé. La réparation n’est pas facile et nécessite une certaine expertise et des outils spéciaux.

Vérifiez vous-même l’état de l’eau de refroidissement de temps en temps

Un regard occasionnel sous le capot de votre propre voiture ne fait jamais de mal. De cette manière, les défauts peuvent souvent être détectés à l’avance. En plus de vérifier que les câbles et les tuyaux ne présentent pas de dommages visibles, tels que des frottements pendant le fonctionnement ou des morsures de martre, vous devriez également jeter un coup d’œil aux réservoirs de liquide situés dans le compartiment moteur. Souvent, la seule chose que vous devez regarder est le niveau du réservoir d’eau pour l’eau des essuie-glaces, mais il faut aussi faire attention au réservoir d’eau de refroidissement du moteur. La position exacte du réservoir de liquide de refroidissement est généralement indiquée dans le manuel d’utilisation du véhicule, et il est généralement aussi précisé dans quelle fourchette le niveau d’eau doit se situer.

Le niveau du liquide de refroidissement est souvent visible de l’extérieur à travers le réservoir habituellement transparent. Si le niveau de l’eau se situe entre les marques minimales et maximales, tout est dans la zone verte. Vous devez également vérifier immédiatement la couleur de l’eau de refroidissement. L’eau de refroidissement est toujours colorée par l’antigel ajouté, généralement des couleurs comme le bleu, le vert, le jaune, le rouge ou parfois le rose. Si, en revanche, des bandes brunâtres ou sombres sont visibles sur le liquide de refroidissement, il est probable que de l’huile moteur a pénétré dans le liquide de refroidissement, ce qui indique un défaut du moteur tel qu’un joint de culasse cassé. Un spécialiste peut réduire le défaut.

Autres causes possibles de perte d’eau de refroidissement

Cependant, une baisse du niveau de liquide de refroidissement ou une perte de liquide de refroidissement peut également avoir d’autres causes qu’un joint de culasse défectueux. Par exemple, le réservoir de liquide de refroidissement ou le couvercle associé peut être défectueux, entraînant une fuite ou l’évaporation de l’eau. Parfois, le liquide de refroidissement s’échappe aussi sans être remarqué par des tuyaux de radiateur défectueux ou poreux.

Cela n’est pas toujours visible au premier coup d’œil, surtout si la partie défectueuse de la durite du radiateur est recouverte et ne peut être vue. En cas de fuite, une flaque ne se forme pas toujours sous la voiture, où l’on pourrait facilement détecter la perte d’eau de refroidissement. Le liquide de refroidissement ne fuit souvent que lorsque le moteur tourne et s’évapore parfois sans qu’on s’en aperçoive sur les pièces chaudes du moteur. Dans tous les cas, si la consommation de liquide de refroidissement est anormalement élevée, le véhicule doit être vérifié rapidement par un spécialiste dans un garage.