Les secrets pour bien entretenir sa voiture : fréquence et régularité !

Régulièrement, une voiture doit être contrôlée afin de bien l’entretenir. Il faut, aussi, savoir à quelle fréquence il est nécessaire de faire cet entretien. Bien sûr, c’est généralement assez cher, mais c’est un “mal nécessaire”. Loin d’être une sanction, c’est un investissement judicieux.

Même avec un entretien régulier, l’usure ou la consommation de certaines pièces automobiles est inévitable. Ces pièces doivent, donc, être contrôlées régulièrement afin d’éviter des dommages importants au véhicule.

Les nouvelles voitures perdent plus de 40 % de leur valeur, surtout au cours des premières années, et bien sûr, la marque de la voiture est également importante. Pour maintenir cette perte dans des limites raisonnables, il est particulièrement important que la voiture soit bien entretenue. Cependant, le lavage de voiture dans une station de lavage ne suffit pas, car l’intérieur de la voiture nécessite également un soin particulier.

Entretenir sa voiture : une question de fréquence et de régularité !

Les différents intervalles de contrôle

Commençons par le moment exact où la voiture doit être soumise à une inspection. Cela dépend, généralement, du constructeur. En effet, les intervalles des différents fabricants peuvent varier en conséquence. En général, l’opinion est qu’une inspection tous les 15 000 km ou une fois par an devrait suffire. Si vous ne savez pas quand vous devrez y aller la prochaine fois avec moi, alors regardez sous mon capot. Vous y trouverez généralement toutes les notes qui indiquent le kilométrage où vous devez me présenter.

Mais si elle n’est pas là, il ne faut pas paniquer. Il suffit de vérifier les portes. Dans de rares cas, un autocollant avec les données y est également apposé. Si vous n’y trouvez pas non plus, vous pouvez consulter le site web du fabricant sur Internet ou demander à l’atelier de votre choix. Ils vous donneront volontiers des informations à ce sujet. Il est même possible que votre atelier vous contacte via un ordinateur de bord si vous devez vous rendre à une inspection. L’aspect pratique d’un ordinateur de bord est qu’il calcule si vous êtes un conducteur longue distance ou courte distance sur la base des procédures de départ et des kilomètres parcourus. Par conséquent, dans les voitures récentes, les intervalles dépendent également de l’affichage dans le champ du compteur de vitesse.

Les avantages d’un contrôle régulier

L’inspection est généralement très importante pour une voiture. Après tout, elle peut vous montrer dans quel est son état de santé. Vous pouvez comparer cette procédure avec une visite chez le médecin. Lors de l’inspection, par exemple, l’huile est changée de manière à ce que le groupe moteur soit toujours alimenté en lubrifiant adéquat et durable. Mais ce n’est pas tout. Les professionnels regardent aussi le dessous et le reste du véhicule, car certains des composants peuvent s’user avec le temps.

Bien entendu, de nouvelles pièces doivent être livrées. Les pièces plus anciennes encore en bon état doivent faire l’objet d’un suivi régulier. Ainsi, avec une inspection, vous vous assurez que la voiture est toujours en sécurité et en état de marche. Un chéquier complet préserve également sa valeur. Il existe également des assurances qui exigent un chéquier correctement tenu. Si ce n’est pas le cas, il peut arriver qu’ils ne vous couvrent pas en cas de dommage. Un autre point important est que l’inspection d’une nouvelle voiture inclut également la garantie du constructeur.

Que fait-on pendant le contrôle d’une voiture ?

Mais que font réellement les professionnels avec la voiture ? Nous distinguons ici deux catégories. D’une part, il y a la petite inspection, où l’on change l’huile de mon moteur et où l’on procède à une inspection visuelle de mes composants pour détecter la fatigue et les dommages matériels. Cette inspection est généralement plus fréquente. Elle s’inscrit également dans un système d’intervalles normaux. En plus de la petite inspection, il y a bien sûr aussi la grande inspection. Cette méthode est assez rarement utilisée et constitue un contrôle complet.

Les pièces de voiture à contrôler

Les climatiseurs sont de vilains propagateurs de germes ?

Lorsque la durée de conservation expire, les germes et les champignons se répandent, généralement, dans le climatiseur. Cela est préjudiciable à la santé des occupants et peut provoquer des réactions allergiques, entre autres. C’est pourquoi l’ADAC recommande un contrôle régulier du système de filtre à air et, si nécessaire, son renouvellement. Il est conseillé de changer le filtre à air de l’habitacle tous les 15 000 kilomètres, sinon il contaminera le système de chauffage et de climatisation.

Quand un nouvel essuie-glace est nécessaire…

Il peut sembler peu important, au premier abord, que l’essuie-glace ne fonctionne plus correctement à certains endroits. Mais à long terme, en cas de forte pluie, il est beaucoup plus difficile de voir et cela met à rude épreuve la concentration du conducteur. Par conséquent, si les balais d’essuie-glace présentent des zones poreuses ou n’essuient tout simplement plus correctement, un nouveau jeu d’essuie-glace s’impose. Le liquide d’essuie-glace doit, également, être contrôlé régulièrement. Et en hiver, bien sûr, n’oubliez pas le dégivreur !

L’usure des pneus

Les roues et les pneus sont également des pièces d’usure et doivent, donc, être inspectés régulièrement. Bien qu’une limite inférieure de 1,6 millimètre soit prescrite par la loi pour la profondeur de sculpture des pneus, l’idéal est de ne pas atteindre une profondeur de sculpture inférieure à trois millimètres. En outre, la pression des pneus doit être vérifiée, au moins, une fois par mois. Vous pourriez penser que des pneus qui n’ont été stockés dans le garage que pendant quelques années sont, toujours, aussi bons que neufs. Mais non. Car les pneus vieillissent même sans avoir jamais été utilisés. Par conséquent : les pneus de plus de huit ans ne doivent pas être utilisés.

Liquide de frein et huile moteur

Bien sûr, il y a d’autres choses dans la voiture que les pièces détachées qui doivent être contrôlées et renouvelées régulièrement. Par exemple, le liquide de frein et l’huile moteur. Ils doivent être remplacés au bout de deux ans environ ou, selon le kilométrage du véhicule, un peu plus tôt. Le carnet d’entretien ou le bloc-notes dans le compartiment moteur contiennent des informations sur la date d’expiration correspondante.

Un entretien extérieur et intérieur

Lavez régulièrement votre voiture !

Le lavage de la voiture est une bonne chose pour nettoyer rapidement la voiture, mais ce “soin” n’est pas efficace. Dans la station de lavage, la voiture est un peu moussée, lavée et séchée, peut-être même cirée. Cependant, seule la saleté grossière est éliminée et les moustiques qui se trouvent sur le pare-brise ou le capot du radiateur restent collés après le lavage.

N’oubliez pas la protection de la peinture

Il existe de nombreux produits pour protéger la peinture. On ne peut cependant pas dire de manière générale laquelle est la meilleure. Le plus important, c’est que l’eau s’écoule. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut supposer que la peinture a été correctement protégée. Cet article intéressant sur la façon dont l’eau s’écoule avec la bonne protection de peinture montre ce qui est important et ce dont il faut prendre soin. L’eau s’écoulera également si vous avez été au lavage de voiture, mais la protection de la peinture aura disparu avec la prochaine pluie et ne durera pas très longtemps. C’est pourquoi il est important de laver la voiture vous-même et d’appliquer une très bonne protection de la peinture. C’est la seule façon de protéger la voiture contre une nouvelle perte de valeur.

L’entretien intérieur de la voiture

L’entretien intérieur est tout aussi important que l’entretien de la peinture et des jantes. Il existe de nombreux conseils précieux pour l’entretien de l’intérieur, mais cela dépend bien sûr de vos propres besoins et du fait que la voiture soit fumeur ou non. Une voiture non-fumeur ne perd naturellement pas autant de valeur qu’une voiture fumeur. L’odeur de cigarette est presque impossible à faire sortir de la voiture ou des tissus et il faut donc accepter une énorme perte de valeur. Par conséquent, tout le monde devrait réfléchir attentivement s’il est vraiment nécessaire de fumer dans la voiture ou non. Peu importe si la voiture doit être revendue après un court laps de temps ou si elle doit même être conduite jusqu’à ce qu’elle tombe en panne. Souvent, la situation est différente et, au bout d’un certain temps, vous devez acheter une nouvelle voiture. Les voitures des fumeurs sont de plus en plus malmenées.

Un entretien capital après l’hiver

La voiture aussi a besoin d’un nettoyage de printemps !

La voiture a également besoin d’un nettoyage de printemps. C’est particulièrement vrai pour la période qui suit un hiver avec entre autres :

  • Enlever la saleté de l’hiver
  • Nettoyer la voiture
  • Réparation des rayures et le polissage
  • Changement de pneus d’été
  • Vérification des freins, des amortisseurs et de la ventilation

La première étape consiste à nettoyer le véhicule dans un bon lave-auto. Il est important de rechercher un centre de lavage où la voiture est bien lavée. La réparation des éraflures peut être effectuée par vous-même. Il peut aussi être effectué comme une réparation intelligente dans un atelier automobile spécialisé. Le client peut également y commander le nouveau vernis de la peinture s’il ne peut pas le faire lui-même. La voiture brillera alors dans une nouvelle splendeur. Et peut être prêt pour la nouvelle saison des voitures au printemps.

La peinture a besoin de soins. Les éraflures doivent être réparées le plus rapidement possible avant qu’elles ne s’incrustent dans la peinture. Le véhicule a besoin d’un bon polissage pour le protéger des conditions climatiques des prochains mois. Et le dessous de la voiture doit également être examiné pour détecter et réparer à temps tout dommage causé par la rouille. Ceux qui ne peuvent pas s’occuper eux-mêmes de leur voiture peuvent la faire réparer dans un atelier.

Changer les pneus d’été fait partie du nettoyage de printemps !

Au printemps, il est temps de se pencher sur les pneus d’été qui ont été stockés avant l’hiver. La profondeur de sculpture est-elle encore suffisante pour être conduite pendant une année supplémentaire ? Y a-t-il des dommages qui rendent impossible la réutilisation des pneus ? Les pneus doivent-ils être regonflés pour offrir la meilleure expérience de conduite possible et ne pas consommer trop de carburant ? Toutes ces choses sont importantes. Si la bande de roulement est trop usée, il est temps de chercher de nouveaux pneus d’été.

Il est recommandé ici de consulter les derniers résultats des tests. Des pneus bon marché peuvent sembler bon marché à première vue. Cependant, ils ne valent généralement pas leur argent, mais sont plus susceptibles de mettre en danger les conducteurs, les passagers et le reste du trafic routier. Par conséquent, lorsqu’il s’agit de pneus, vous ne devez pas seulement vous préoccuper de l’argent, mais aussi de la sécurité.

Faire vérifier les freins

Pour le nettoyage de printemps de la voiture, il est également nécessaire de faire vérifier le véhicule à l’atelier. Les freins sont particulièrement importants ici. La saleté peut s’y accumuler rapidement en hiver, ce qui pourrait tôt ou tard entraîner des dégâts ou même des pannes. Les amortisseurs et la ventilation doivent également être vérifiés dans l’atelier. Bien qu’il soit coûteux de préparer la voiture pour le printemps, de tels contrôles augmentent votre propre sécurité et celle des autres usagers de la route !