Conduire en toute sécurité sur les sites de construction d’autoroutes

La sortie des camions, la confusion des itinéraires, les embouteillages, le manque d’espace, les embouteillages et les excès de vitesse ne sont que quelques exemples qui mettent à l’épreuve la patience et l’attention des conducteurs. Aux heures de pointe et sur les chantiers d’autoroutes, le trafic augmente et les goulets d’étranglement deviennent ainsi les sections les plus dangereuses du trafic de vacances.

Conseils pour éviter les accidents sur les chantiers d’autoroutes

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte. De nombreux conducteurs sont très stressés. Les experts disent toujours que sur les chantiers d’autoroutes, il est important de rester calme, de respecter exactement les limites de vitesse et surtout de garder ses distances. Pour éviter que le voyage de vacances ne devienne une catastrophe, il fournit d’autres conseils pour conduire sans stress sur les chantiers de vacances.

Une vitesse raisonnable

La cause la plus fréquente des accidents sur les chantiers d’autoroutes est la vitesse excessive. Toute personne roulant à 100 km/h à une vitesse autorisée de 80 km/h ne gagnera qu’une minute et demie sur une distance de douze kilomètres. Alors, enlevez votre pied de l’accélérateur et avouons-le, un décalage horaire d’une minute et demie n’a presque jamais d’importance.

Garder une distance suffisante

Les voies étroites laissent peu de place aux manœuvres d’évitement. Quand on entre ou sort d’une route, ou quand le bord latéral manque, il devient extrêmement étroit sur les chantiers. Dépasser ou conduire côte à côte est risqué dans ces zones. Il est donc conseillé d’effectuer un décalage, en particulier dans ces passages.

La voie de gauche est souvent réduite à une largeur minimale de 2,50 mètres. Lors des manœuvres de dépassement, il peut donc devenir assez étroit. Surtout, le passage des bus ou des camions devient un jeu de hasard difficile à calculer. Si vous ne vous sentez pas suffisamment en sécurité lors d’une telle manœuvre, changez de voie et attendez que le chantier soit terminé avant de dépasser. Si un accident se produit lors d’une manœuvre de dépassement sur un chantier, le conducteur gauche est généralement en partie responsable.

Celui qui veut malgré tout dépasser doit connaître les dimensions exactes de son véhicule. D’un point de vue juridique, les voitures d’une largeur supérieure à deux mètres ne sont pas autorisées à circuler sur la voie de gauche du chantier. La largeur indiquée dans le document d’immatriculation du véhicule est la largeur sans rétroviseurs extérieurs et il faut ajouter 20 à 30 centimètres à cette dimension. Pas de problème pour une VW Golf, pourrait-on penser. Oui, le “petit” a une largeur totale de 2,03 mètres. Ainsi, même le conducteur de la voiture compacte ne doit pas conduire sur la bande de gauche. Si vous êtes pris, vous devez payer une amende de 20 euros. Le Golf ne fait pas exception à la règle ! 70 % des voitures nouvellement immatriculées ont plus de deux mètres de large.

Un comportement calme et prudent malgré l’accident

Si un accident ou une panne se produit sur le chantier, il en va de même ici : Restez calme. Souvent, les sections de construction sont abandonnées en raison du manque de place sur la bande d’arrêt d’urgence. C’est pourquoi il est conseillé de continuer jusqu’au prochain arrêt d’urgence. Sinon, il faut allumer les feux de détresse, garer la voiture sur le côté droit de la route, laisser le véhicule du côté opposé à la circulation avec le gilet de sécurité et se mettre à l’abri derrière la barrière de sécurité. En raison du risque élevé d’accidents dans les endroits étroits, vous devez également avertir les autres usagers de la route en leur faisant signe de mettre en place le triangle de pré signalisation et appeler la police.

Si vous suivez correctement les conseils et que vous restez calme et posé, vous êtes en sécurité. Le système fonctionne avec l’assistant de maintien de la trajectoire déjà disponible et est conçu pour estimer les endroits étroits et maintenir la voiture sur sa trajectoire lorsqu’elle les traverse.