Contrôle hivernal de la voiture : à quoi devez-vous faire attention ?

Publié le : 18 août 202010 mins de lecture

L’hiver le fait vraiment sortir de la voiture. Le froid, la neige, le gel et le sel de déneigement rendent la vie dure à tous les véhicules. C’est pourquoi la voiture doit être bien préparée lorsque le froid s’installe pour éviter les pannes et les dommages coûteux. Surtout en hiver, il est particulièrement désagréable de laisser traîner sa voiture. C’est pourquoi, on a rassemblé quelques points pour un contrôle hivernal afin que vous soyez prêts à affronter la glace et la neige. Cependant, chaque garage propose également un tel contrôle hivernal.

Une bonne visibilité grâce à des fenêtres claires

Une fente d’observation ne suffit pas. Les vitres du véhicule doivent être complètement dégagées de la neige et de la glace avant de commencer le voyage, c’est ce que stipule l’article 23 du code de la route allemand. Dans le cas contraire, une amende peut être infligée. Les gardiens de lanternes peuvent vous dire une chose ou deux à ce sujet : il est parfois difficile d’enlever complètement la glace et la neige des fenêtres avec un grattoir à glace, mais il faut le faire. Mais avec un peu de prévoyance, la vie peut être rendue plus facile. Un coup d’œil sur les prévisions météorologiques révèle si le gel arrive, si la pluie verglaçante est possible ou s’il ne s’agit que de chutes de neige. Il est donc utile de recouvrir le pare-brise d’une boîte en carton. Plus élégant, cependant, est un film pour le pare-brise, cela évite de se gratter le matin.

Pour plus d'informations : Conseils pour conduire une voiture en hiver

Lave-glace et essuie-glace

Surtout en hiver, les vitres se salissent plus rapidement à cause du sel et de la boue sur les routes. C’est pourquoi le système de lave-glace doit toujours être bien rempli. Le bon mélange est important pour l’eau de lavage. Il est généralement conseillé de compléter l’antigel avec une dose d’additif de nettoyage. De nombreux antigels sont suffisamment dilués dans un rapport de 11 à environ moins 15 degrés. Dans la plupart des régions, cela devrait être suffisant pour le système de lave-glace. Dans les régions plus froides, l’antigel doit être utilisé non dilué et doit ensuite descendre à moins d’un degré mit. Mais l’hiver est aussi une période difficile pour les essuie-glaces. Les caoutchoucs des essuie-glaces sont extrêmement sollicités, peuvent se fissurer et ne plus être essuyés correctement. De nouvelles, sont donc attendues, il faut absolument le vérifier lors du contrôle hivernal de votre voiture.

Pneus d’hiver

Ils sont le meilleur choix en hiver. En Allemagne, une exigence dite de pneus hiver situationnels stipule que toutes les voitures doivent être équipées de pneus hiver lorsque les conditions hivernales prévalent, à savoir la neige, la gadoue et les routes glissantes. Les pneus d’hiver sont marqués d’un signe distinctif, le flocon de neige. Toutefois, les pneus toutes saisons sont également autorisés, à condition qu’ils puissent être identifiés comme étant adaptés à la conduite en hiver avec un flocon de neige. Le fait d’être sur la route avec des pneus d’été dans des conditions hivernales coûte l’adhérence nécessaire sur la route. N’oubliez pas de vérifier la profondeur de marche. Bien que seulement 1,6 mm soit légalement requis. En hiver, cependant, il est vraiment permis d’être un peu plus, les experts conseillent entre 3 et 4 mm.

Contrôle hivernal de la batterie

L’hiver met également la batterie à rude épreuve. Sa fonctionnalité devrait être vérifiée à l’automne. La vérification de la batterie par vous-même nécessite de grandes connaissances en atelier, c’est pourquoi, il vous est recommandé de vous rendre dans un atelier qui effectue la vérification hivernale de la batterie de votre voiture. Les piles plus anciennes, c’est-à-dire de plus de 4 ans, peuvent facilement atteindre leur limite de performance. Car en hiver et dans l’obscurité, de nombreux consommateurs électriques fonctionnent en continu : chauffage, notamment des sièges et des phares. Les batteries faibles s’annoncent, par exemple au démarrage du moteur. Il convient donc d’accorder une attention particulière au processus de démarrage. Si la batterie est trop faible et ne peut pas être régénérée même en la rechargeant, la seule façon de remettre la voiture en état est de la remplacer.

Portes et serrures

La situation est bien connue : après une nuit glacée, la portière de la voiture ne s’ouvre plus, cas évident de gelé. Cela peut être évité : il est préférable de frotter les joints de porte avec un produit d’entretien pour caoutchouc avant les premières gelées afin que les joints ne puissent pas geler les uns sur les autres. Mais l’écluse peut aussi geler, il existe des moyens très simples pour empêcher cela, comme un spray dégivrant. Le seul problème, s’il reste dans la voiture pendant la nuit.

Protection du radiateur contre le gel

C’est essentiel pour la survie en hiver : seul un antigel suffisant permet au moteur et au groupe de refroidissement de survivre à des températures extrêmement basses. Avec une broche, chaque atelier peut déterminer très facilement et rapidement si le circuit de refroidissement est suffisant. Le point de congélation dans ce pays doit se situer entre moins 20 et 30 degrés. D’autre part, le liquide gelé peut causer des dommages coûteux au moteur, au radiateur et aux tuyaux par dilatation. L’antigel ne fait pas qu’abaisser le point de congélation de l’eau de refroidissement, il réduit également les dépôts minéraux et stabilise la conductivité électrique. Tous les trois ans, le liquide de refroidissement doit être remplacé en même temps que l’antigel. Cependant : les vieux antigels sont extrêmement toxiques et doivent être éliminés de manière appropriée.

L’éclairage

Même lors de la transition vers l’hiver, les ampoules conventionnelles ont tendance à se casser. Il est donc nécessaire de vérifier ou de faire vérifier l’ensemble du système d’éclairage. De nombreux garages, participent chaque année à ce qu’on appelle les semaines de la lumière en octobre et proposent une inspection gratuite ainsi qu’un réglage des phares, une opportunité dont les automobilistes devraient profiter le contrôle hivernal peut être effectué en même temps. Le système d’éclairage devrait bien fonctionner, surtout pendant la saison noire.

Freins

L’hiver met également plus de pression sur le système de freinage, car les freinages sont plus fréquents en hiver. Il est donc conseillé d’examiner l’épaisseur des plaquettes de frein et l’âge du liquide de frein et de les inclure dans le contrôle hivernal de chaque garage.

Huile moteur

L’huile motrice est également plus résistante à basse température, surtout si la température de fonctionnement n’a pas encore été atteinte. Les moteurs modernes fonctionnent avec une huile multigrade qui maintient une telle viscosité même à des températures différentes. Le film d’huile ne se détache donc pas, pour que cela reste le cas, il faut toutefois procéder à des vidanges d’huile régulières. Les huiles entièrement synthétiques offrent une viscosité stable. Ils sont un peu plus chers, mais offrent une meilleure lubrification uniforme.

Accessoires utiles

Outre les équipements de dépannage déjà obligatoires tels que le triangle de signalisation, la trousse de premiers secours et le gilet de sécurité, il existe d’autres accessoires utiles qui peuvent être utiles en cas de panne ou de handicap lors de la conduite. Il peut s’agir d’un embouteillage plus long, par exemple, en cas de fortes chutes de neige ou d’autres phénomènes météorologiques similaires. Une couverture chauffante est alors très agréable, car à un moment donné, le chauffage s’arrête également. Une petite réserve de phares et de feux arrière s’avérera utile. Un câble de remorquage conventionnel peut aider à libérer la voiture d’une situation précaire. Les câbles de charge de la batterie peuvent être utiles si la batterie rend l’âme. Oh oui, le cinquième pneu – si disponible. Il n’est utile que s’il a la bonne pression d’air. Il faut donc inclure le contrôle aérien dans le contrôle hivernal.

Lavage de voitures en hiver

Le lavage de voitures à des températures inférieures à zéro peut être contre-productif. L’eau pénètre dans les portes, gèle et les portes sont solides. Toutefois, il est toujours recommandé de laver la voiture pour éliminer rapidement le sel. Mais il est préférable de le faire à des degrés au-dessus de zéro. Le dessous du corps ne doit pas être négligé, un scellement à la cire permet de garder la voiture propre plus longtemps. Faites le contrôle hivernal de votre voiture dans un garage près de chez vous.

Plan du site