Comment choisir et installer son carport ?

carport

Publié le : 30 octobre 20217 mins de lecture

Bien choisir son carport ne s’improvise pas. Il faut tenir compte de certains critères et comprendre en quoi consiste son installation. Voici les informations qui vous vous aideront dans votre démarche.

Pourquoi le carport est-il si populaire ?

Disposer d’un abri s’avère la solution idéale pour garer une voiture, une moto ou un scooter surtout lorsqu’un espace de parking à proximité n’est pas disponible. En été comme en hiver, ces véhicules doivent être bien protégés des intempéries, du vent, de la chaleur, du gel, de la grêle ; sans oublier que les chutes de branches peuvent, elles aussi, endommager la carrosserie. Cette structure peut servir de stationnement permanent ou secondaire pour un véhicule, mais aussi pour un bateau, un VTT… Contrairement à un garage classique, votre véhicule demeure accessible en tout temps pour le déplacer quand vous en avez besoin. Il peut aussi être un espace pratique pour y placer des éléments de rangement ou de stockage. Vous pouvez en visualiser plusieurs modèles sur le site www.triganostore.com.

Pour plus d'informations : Arbri de jardin connecté, pour auto

Comment choisir son type du carport ?

Deux aspects doivent être considérés dans votre sélection : son côté pratique et son esthétisme. Si vous prévoyez de garer plusieurs types de véhicules, il sera avisé de choisir un abri en métal double. Ces modèles (chez Trigano store, par exemple) permettent de les placer en longueur ou en largeur ou encore de stationner deux voitures en parallèle. Pour ce qui est de l’aspect esthétique, privilégiez un design qui s’harmonise au style de votre maison et de votre jardin. Pour l’agrémenter, trois ou cinq claustras peuvent lui être rajoutés. Optez pour des abris de qualité et dont les finitions métalliques sont impeccables. Actuellement, le carport en alu et acier est très prisé, car il est à la fois pratique et élégant. Sa structure au design épuré et moderne peut aisément être intégrée à une habitation ou à un commerce. Robuste et épais, il se décline en différents formats (entre 15 et 30 m2) pour s’adapter à tout style d’architecture et de terrain. L’aluminium et l’acier exigent beaucoup moins de soins d’entretien que le bois et durent plus longtemps. Ces matériaux légers, mais très résistants ne rouillent pas ; ils ne craignent ni les insectes ni la moisissure, contrairement au bois. Le montage d’un carport en métal est plus rapide et plus simple que celui qui est en bois. Vous êtes donc assuré de pouvoir garder votre abri en bon état pendant plusieurs années. Vous pouvez choisir un modèle de carport adossé au mur d’un bâtiment ou un modèle autoporté. Ce dernier est indépendant et il repose entièrement sur une structure stable à quatre poteaux. Il nécessite cependant un espace assez vaste. Le modèle adossé est soutenu par deux poteaux d’un côté et est fixé au mur d’une structure, de l’autre côté. On le reconnaît à ses trois côtés ouverts et un seul côté fermé. Sans parois latérales, il offre un espace libre pour l’ouverture des portières, sans risquer qu’elles ne touchent le mur. Qu’importe le modèle que vous choisirez, vous constaterez que l’entretien en est très simple : un peu d’eau savonneuse et une éponge, ou encore des chiffons en microfibre, suffisent pour le nettoyer.

À consulter aussi : Comment choisir une porte de garage bien appropriée ?

Comment l’installe-t-on ?

Pour son installation, il sera important de tenir compte de certains critères. Si vous possédez l’expérience et le savoir-faire pour le construire vous-même, à partir de votre choix de matériaux (bois ou métal), vous économiserez sur la main-d’œuvre. D’un autre côté, il est possible que vous ayez à faire appel à des experts pour le design de votre abri, ce qui peut s’avérer dispendieux. Sur des sites spécialisés, plusieurs modèles et formats de carport en aluminium sont disponibles en kits faciles à monter. L’avantage de se procurer un kit complet est que vous n’avez pas à scier et préparer les matériaux puisqu’ils sont déjà prêts à installer. Il vous suffit de creuser un emplacement pour les poteaux puis de suivre les directives fournies pour le montage. Vous trouverez de ces kits chez Trigano store, par exemple, et ils peuvent être assemblés par deux adultes en une seule journée. Nulle expérience particulière n’est nécessaire pour y arriver. Il vous faudra prévoir les outils suivants : une équerre, une visseuse, un marteau, un niveau ainsi qu’un kit d’ancrage. Assurez-vous d’abord de disposer d’un terrain tout à fait plat. Pour bien choisir les dimensions de votre carport, retenez qu’il doit être adapté au type de véhicule ou des véhicules que vous comptez y garer. Idéalement, le sol du carport doit être cimenté plutôt que de l’installer directement sur le gazon ou sur une zone en terre battue. En effet, un sol qui s’amollit pendant les saisons pluvieuses empêche les piliers de la structure de s’enfoncer suffisamment en profondeur ; ce qui peut nuire à leur stabilité. L’endroit où est placé le carport doit pouvoir permettre d’y circuler et d’effectuer des manœuvres sans encombre avec un véhicule. Pour son côté pratique, prévoyez une source d’électricité à l’intérieur ou à proximité de cet abri. Notes : Avant de vous lancer dans ce projet, il sera important de connaître la législation en vigueur dans votre région. Un abri de véhicule dont la surface globale se situe entre 5 et 20 m2 ne nécessite pas l’obtention d’un permis de construire. Pour les modèles dont la surface totale excède 20 m2, ce type de permis est exigé. La loi spécifie également une distance à respecter de l’abri au terrain de vos voisins. Informez-vous à votre Mairie. Si vous demeurez dans une région pluvieuse, il sera avisé d’opter pour un toit d’abri que vous pouvez placer légèrement en pente. L’évacuation de l’eau s’effectuera alors beaucoup mieux. Certains modèles disposent d’une couverture de toit additionnée d’une protection solaire.


Plan du site