Détecter les signes de roulement de roue défectueux

Le roulement de roue est une partie importante de la connexion entre l’essieu et le moyeu de la roue. Ce roulement permet à la roue du véhicule de rouler tout court. Cependant, le composant est susceptible d’être soumis à des charges excessives et peut subir des dommages. Mais comment savoir avec certitude si un roulement de roue est défectueux ? Sur notre blog, vous pouvez découvrir par quels symptômes vous pouvez reconnaître un roulement de roue cassé et ainsi éviter des dommages plus importants.

Roulement de roue défectueux : un élément difficile à inspecter

Contrairement à de nombreux autres types de dommages causés aux pièces automobiles, un roulement de roue cassé ne peut pas être facilement détecté par une inspection visuelle. Le roulement est situé derrière le moyeu de la roue et la jante, il ne peut donc pas être atteint sans un travail important. Néanmoins, il existe quelques moyens de déterminer avec une relative certitude l’état du roulement. Si vous voulez savoir exactement de quel type il s’agit : le roulement de roue est un roulement à rouleaux coniques.

Comment reconnaître le défaut de roulement de roue sur la voiture ?

Pendant la conduite, un roulement de roue endommagé fait souvent du bruit dans les virages. Faites attention à un bruit de cliquetis ici. C’est une indication relativement fiable de l’endommagement d’un des roulements. La plupart du temps, vous pouvez même entendre avec une forte probabilité de quel support émane le bruit. Si vous soupçonnez un dommage, vous pouvez également conduire le véhicule sur une plate-forme de levage et tester le jeu du pneu dans les mouvements latéraux. Si la jante donne l’impression de ne pas avoir été bien vissée, le roulement est très probablement endommagé.

Comment diagnostiquer un roulement de roues défectueux?

Il faut savoir que les fameux roulements de roues jouent un rôle primordial sur le plan de la tenue de route et du confort de roulement de votre voiture. Si vous suspectez qu’ils sont défectueux, il est conseillé de prendre rendez-vous chez votre garagiste rapidement afin de vous assurer d’être en sécurité lors de vos déplacements quotidiens. Le signe le plus fréquent d’une anomalie d’un roulement est l’apparition d’un grondement sourd. Habituellement, vous ne l’entendrez qu’en virage et il sera absent lorsque vous roulerez en ligne droite. D’ailleurs, dans la plupart des cas, vous devez rouler à une certaine vitesse (70 km/h ou plus) pour être en mesure d’entendre un tel bruit. 

Plusieurs mécaniciens d’expérience vous le diront; il s’avère parfois difficile de poser un bon diagnostic pour savoir quel roulement est la cause de vos problèmes. L’idéal est d’effectuer un essai routier sur l’autoroute et de simuler des changements de voies dans le but de déceler le roulement fautif. Si le grondement se fait entendre lorsque vous effectuez une manœuvre vers la droite, cela signifie qu’il s’agit d’un roulement du côté gauche, en appui, qui est incorrect. Il reste maintenant à savoir s’il s’agit du roulement avant ou arrière qui pose problème. Pour ce faire, le mécanicien peut s’asseoir à différents endroits dans le véhicule pour écouter le bruit anormal. Dans les cas les plus embêtants, le technicien peut même aller jusqu’à utiliser un stéthoscope et faire tourner les pneumatiques de l’auto en l’air à l’intérieur du garage dans le but de s’assurer de l’exactitude de son diagnostic. Un jeu anormal dans une des pneumatiques de votre voiture peut aussi être attribuable à un mauvais roulement.

Habituellement, les roulements sont très résistants et conçus pour travailler dans des conditions routières difficiles. Ils sont appelés jour après jour à côtoyer l’humidité et la chaleur. Voilà pourquoi ils doivent être protégés par des joints d’étanchéité leur permettant de travailler à l’abri de la corrosion. Une défectuosité d’un roulement de roues est souvent causée par l’infiltration d’humidité et donc, la formation de corrosion. 

À moins que vous soyez très bien outillé à la maison, je vous conseille de laisser le soin à un mécanicien de remplacer votre roulement de roues incorrect. Certains roulements peuvent s’avérer plutôt corsés à remplacer et nécessitent dans la plupart des cas l’utilisation d’outils spécifiques pour les enlever. Bien souvent, l’utilisation d’une presse hydraulique est nécessaire pour déloger le roulement et le remettre en place. Certains demandent même un couple de serrage spécifique lors de leur remontage. Le mécanicien doit alors utiliser une clé dynamométrique pour effectuer un travail juste et précis.

Vibrations, bruit ou problèmes de pneus – indications d’un roulement de roue défectueux

Des vibrations permanentes ou des bruits inhabituels indiquent que le roulement a trop de jeu. Si vous constatez que les pneus s’usent de manière inégale, par exemple en perdant plus de bande de roulement à l’intérieur, cela peut également être lié à un roulement cassé. Des jantes surchauffées peuvent également indiquer des roulements endommagés. Un autre indice est que la voiture a tendance à se mettre sur le côté lorsqu’elle roule tout droit, prend des virages serrés ou freine brutalement. Si le véhicule venait à se détacher ici, vous devriez absolument faire vérifier l’état des roulements, car cette circonstance indique très clairement qu’il s’agit d’un roulement de roue imparfait.

Quand un roulement de roue de la voiture doit être remplacé ?

Il y a deux règles de base à respecter : premièrement : Si l’un de ces tests révèle des anomalies qui indiquent un roulement endommagé, remplacez-le dès que possible. D’autre part, les roulements doivent être remplacés après un certain kilométrage pour des raisons de sécurité. Selon le fabricant, cet intervalle est compris entre 130 000 et 190 000 km. Dans les deux cas, il est recommandé de remplacer tous les roulements de roue du véhicule en une seule fois.

Le tambour de frein et le roulement

Le frein arrière à tambour est constitué de deux cylindres de roue, de quatre mâchoires, d’un système de rattrapage et d’un tambour. On trouve différents tambours, tambour avec moyeux de roulement (roulement cylindrique, roulement conique) et tambour sans moyeux de roulement. Dans le cas d’un tambour avec moyeux de roulement, les roulements peuvent être remplacés seuls, sauf si ceux-ci sont équipés de bandes magnétiques pour l’ABS disposées sur le roulement.

–  Changer un kit de frein arrière au bon moment afin d’assurer un excellent freinage

Si votre kit de frein arrière ne fonctionne plus correctement, vous risquez de mal freiner ou de ne plus freiner du tout. On considère que la durée de vie des freins arrière est d’environ 100 000 kilomètres. Vous pourrez également décider de changer votre kit pour d’autres raisons, une garniture épuisée et une fuite d’un ou des deux cylindre(s) de roue entraînant une baisse significative du niveau de liquide.

 – Changer son kit de frein arrière en toute simplicité

Plusieurs étapes sont essentielles pour la dépose de votre kit de frein arrière. Il faut ainsi surélever votre véhicule sur chandelle afin de démonter les pneumatiques de l’essieu qui vous intéresse. Relâcher le frein à main et démonter le tambour afin d’avoir accès aux freins arrière. Vous allez ensuite pouvoir intervenir sur le frein arrière. Il vous faudra dans un premier temps déposer votre kit puis poser un nouveau kit. Et n’oubliez pas que pour rouler en toute sérénité, il est également très important de bénéficier d’une bonne assurance auto.

Le moteur et le reoulement

Les moteurs sont présents dans tous les environnements industriels et sont de plus en plus complexes et techniques, ce qui rend parfois difficile leur exécution optimale. Il est important de comprendre que les causes de problèmes moteur et d’entraînement ne sont pas limitées à un domaine de compétences unique. En effet, aussi bien les problèmes mécaniques qu’électriques peuvent mener à des pannes moteur. Il est donc important de s’armer de bonnes connaissances pour éviter les périodes coûteuses d’indisponibilité et améliorer la disponibilité des ressources. Les ruptures de l’isolement des enroulements et l’usure des roulements sont les deux principales causes de panne moteur, mais ces problèmes résultent eux-mêmes de raisons très différentes. Le présent article explique comment identifier les 13 causes les plus fréquentes de rupture de l’isolement des enroulements et de dysfonctionnement des roulements.

Comment remplacer les roulements de roue d’une voiture ?

Les roulements de roue sont très importants pour la suspension de votre voiture. Généralement placés dans le moyeu de roue, l’arbre de transmission ou le tambour, ces roulements facilitent la rotation des roues pendant le déplacement du véhicule. Si vous entendez un bourdonnement ou un sifflement pendant la conduite ou si le témoin de l’ABS s’allume, il est probablement temps de remplacer vos roulements. Vous pouvez réaliser des économies en changeant vous-même les roulements de vos pneumatiques au lieu d’aller chez un mécanicien. Cependant, vous devez faire attention, car malgré leurs petites dimensions, ces organes sont très importants. 

Préparez votre voiture:

1- Posez les cales derrière les pneus. Garer votre véhicule sur une surface plane. Utilisez une cale de roue pour bloquer le pneu opposé à la roue sur laquelle vous travaillerez en premier.

2- Desserrez les écrous de roue. Servez-vous de votre pince avec l’embout correspondant à celui de vos écrous de roue. Desserrez ces derniers sur le pneu que vous souhaitez enlever mais ne les retirez pas entièrement tout de suite. 

3- Surélevez le véhicule. Utilisez le cric rouleur ainsi qu’une paire de chandelles pour surélever et sécuriser le véhicule. Ceci vous permettra de retirer le pneu de façon sécuritaire. 

4- Retirez les écrous. Une fois le véhicule surélevé et sécurisé, retirez entièrement les écrous ainsi que le pneu et mettez-le de côté.

Installer les nouveaux roulements de roue : 

1- Retirez les boulons d’étrier de frein. Utilisez votre pince ainsi que votre jeu de douilles afin de dévisser le disque de l’étrier et le support de la broche. À l’aide de votre tournevis, retirez l’étrier.

2- Retirez le roulement de roue externe. Si votre roulement de roue se trouve à l’intérieur de votre disque, comme c’est souvent le cas pour les 4×4, il vous faudra ouvrir avec précaution le bouchon anti-poussière afin d’atteindre la goupille et l’écrou de maintien. Afin d’y parvenir, utilisez la pince pour les enlever puis glissez le rotor vers l’avant dans l’objectif de libérer le roulement de roue externe.

3-Retirez le disque de frein et le roulement de roue interne. Replacez l’écrou de maintien sur la broche et attrapez le disque avec vos deux mains. Retirez le disque de la broche afin de permettre au roulement de roue interne de se prendre dans l’écrou de maintien, relâcher le roulement de roue ainsi que la bague du disque.

4- Frottez la graisse pour roulement dans le boîtier. Placez le disque face contre terre avec la partie arrière sur le dessus. Prenez le nouveau roulement et frottez la graisse pour roulement dans le boîtier.

5- Installez le nouveau roulement de roue. Placez le nouveau roulement de roue dans le fond du rotor et appliquez de la graisse à l’intérieur de la cavité du roulement de roue. Installez un nouveau joint de roulement sur le nouveau roulement de roue le plus large et remettez le disque sur la broche. Graissez le plus petit nouveau roulement de roue et faites-le glisser sur la broche à l’intérieur du disque. Ensuite, installez la rondelle de butée et l’écrou de maintien sur la broche.

6- Installez une nouvelle goupille. Serrez l’écrou de maintien et tournez le rotor dans le sens des aiguilles d’une montre en même temps. Serrez l’écrou de maintien un peu plus que la normale et ensuite installez la nouvelle goupille.

7- Dévissez et remplacez le moyeu. Certaines voitures possèdent des roulements de roue avant qui ne peuvent se dévisser. Le disque est fixé sur un moyeu qui contient le roulement de roue. Les roulements de roue des roues avant ou arrière du côté passager sont fixés entre un moyeu de roue et l’arbre de la broche.

Combien cela coûte-t-il de changer de camp ?

Un jeu de roulements de roue, qui comprend toutes les pièces nécessaires, coûte généralement entre 20 et 75 euros, selon la marque et le véhicule. Toutefois, le remplacement ne doit être effectué que par un spécialiste, car il s’agit de pièces de voiture importantes pour la sécurité. Un jeu de roulements de roue mal monté peut, dans le pire des cas, provoquer la rupture de la roue complète.